Comprendre et accompagner les enfants atteints de TDAH

Photo de l'auteur

Par Marie Dubois

Le trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) est un trouble neurodéveloppemental (TND) qui affecte de nombreux enfants à travers le monde. Selon les estimations, environ 5 % des enfants en âge scolaire seraient touchés par ce trouble, qui se caractérise par des difficultés de concentration, d’impulsivité et parfois d’hyperactivité. Dans cet article, nous vous proposons de mieux comprendre le TDAH chez l’enfant, ses causes, ses conséquences et les moyens de l’accompagner au quotidien.

Qu’est-ce que le TDAH ?

Le TDAH est un trouble neurodéveloppemental qui se manifeste par un déficit d’attention, une hyperactivité et une impulsivité. Ces symptômes peuvent varier en intensité d’un enfant à l’autre et évoluer avec l’âge. On distingue trois types de TDAH :

  1. TDAH inattentif : l’enfant a du mal à se concentrer sur une tâche, à l’écouter et à la mener à bien. Il est facilement distrait et oublie souvent des consignes ou des rendez-vous.
  2. TDAH hyperactif-impulsif : l’enfant est fréquemment agité, bouge beaucoup et a du mal à rester en place. Il a tendance à agir sans réfléchir aux conséquences de ses actes et à interrompre les autres.
  3. TDAH combiné : l’enfant présente à la fois des difficultés d’attention et des symptômes d’hyperactivité et d’impulsivité.
enfant et TDAH

Les causes du TDAH

Les causes exactes du TDAH ne sont pas encore totalement élucidées, mais plusieurs facteurs semblent intervenir :

  • Des facteurs génétiques : le TDAH a tendance à se transmettre au sein des familles. Des études ont montré que certains gènes pourraient être impliqués dans son développement. Ainsi, les enfants ayant un parent atteint de TDAH ont trois à sept fois plus de risques de développer ce trouble.
  • Des facteurs environnementaux : l’exposition à des substances toxiques (tabac, alcool, drogues) pendant la grossesse, un faible poids à la naissance ou des complications lors de l’accouchement pourraient augmenter le risque de développer un TDAH. De plus, certains facteurs de stress ou des carences éducatives peuvent également jouer un rôle dans l’apparition du trouble.
  • Des facteurs neurologiques : des anomalies dans le fonctionnement et la structure de certaines régions du cerveau pourraient être à l’origine du TDAH. Les neurotransmetteurs, comme la dopamine et la noradrénaline, qui jouent un rôle dans la régulation de l’attention et des émotions, seraient par ailleurs impliqués.
À lire aussi :  L'importance du comportement de l'enfant

Les conséquences du TDAH sur la vie de l’enfant

Le TDAH peut avoir un impact significatif sur la vie de l’enfant, tant sur le plan scolaire que social et émotionnel.

  • Difficultés scolaires : les enfants atteints de TDAH ont souvent du mal à suivre en classe, à se concentrer sur leurs devoirs et à organiser leur travail. Ils peuvent rencontrer des difficultés d’apprentissage, notamment en lecture et en écriture, et avoir des résultats scolaires en deçà de leurs capacités.
  • Relations sociales difficiles : l’impulsivité et l’hyperactivité peuvent rendre les relations avec les autres enfants compliquées. Les enfants atteints de TDAH peuvent avoir du mal à se faire des amis, à respecter les règles et à gérer les conflits.
  • Estime de soi fragile : les enfants atteints de TDAH peuvent souffrir d’un manque de confiance en eux, particulièrement en raison des difficultés rencontrées à l’école et dans leurs relations sociales. Ils peuvent également présenter des troubles émotionnels, comme de l’anxiété ou de la dépression.

Le diagnostic du TDAH chez l’enfant

Le diagnostic du TDAH repose sur une évaluation approfondie de l’enfant, réalisée par un professionnel de santé (pédiatre, psychologue, psychiatre, etc.). Cette évaluation prend en compte les symptômes présentés par l’enfant, leur intensité, leur durée et leur retentissement sur sa vie quotidienne. Des questionnaires et des tests peuvent être utilisés pour affiner le diagnostic et écarter d’autres troubles pouvant présenter des symptômes similaires (troubles de l’apprentissage, troubles anxieux, etc.).

enfant et TDAH

Accompagner un enfant atteint de TDAH

Pour accompagner au mieux un enfant atteint de TDAH, il est primordial de mettre en place des stratégies adaptées à ses besoins et de l’aider à développer des compétences pour surmonter ses difficultés.

  1. Aménager l’environnement : créer un espace de travail calme et organisé, limiter les distractions et établir des routines claires. Il est également important de prévoir des temps de pause et des activités de détente pour permettre à l’enfant de se ressourcer.
  2. Adapter la communication : donner des consignes claires et précises, utiliser des supports visuels et vérifier la compréhension de l’enfant. Il est aussi essentiel d’encourager l’enfant à exprimer ses émotions et à communiquer sur ses difficultés.
  3. Encourager l’autonomie : apprendre à l’enfant à s’organiser, à planifier ses tâches et à gérer son temps. Des outils comme les agendas, les listes de tâches et les minuteurs peuvent être utiles pour l’aider à développer son autonomie.
  4. Valoriser les réussites : renforcer les comportements positifs et les progrès de l’enfant en le félicitant et en le récompensant. Il est primordial de se concentrer sur ses points forts et ses réussites, plutôt que sur ses échecs et ses difficultés.
  5. Favoriser les activités physiques et de détente : les activités sportives et de relaxation peuvent aider l’enfant à mieux gérer son énergie et son stress. Elles contribuent également à améliorer son estime de soi et ses relations sociales.
  6. Soutenir la famille : accompagner un enfant atteint de TDAH peut être éprouvant pour les parents mais aussi pour les frères et sœurs. Il peut s’avérer crucial de prévoir des temps d’échange et de soutien entre les différents membres de la famille et de ne pas hésiter à solliciter l’aide de professionnels (psychologues, associations, etc.).
À lire aussi :  Le rôle de la discipline dans l'éducation et l'instruction

Les traitements du TDAH chez l’enfant

Il n’existe pas de traitement unique pour le TDAH, mais plusieurs approches thérapeutiques peuvent être combinées pour aider l’enfant à surmonter ses difficultés.

  • La thérapie cognitivo-comportementale (TCC) : cette approche vise à aider l’enfant à développer des stratégies pour améliorer son attention, sa gestion du temps et ses relations sociales. Elle peut être réalisée en séances individuelles ou en groupe.
  • La thérapie par le jeu : cette approche permet à l’enfant d’exprimer ses émotions et de travailler sur ses difficultés à travers le jeu. Elle peut être particulièrement adaptée aux jeunes enfants.
  • Le soutien scolaire : un accompagnement personnalisé à l’école, comme un enseignant référent ou un auxiliaire de vie scolaire, peut aider l’enfant à surmonter ses difficultés scolaires et à s’intégrer dans la classe.
  • Les médicaments : dans certains cas, des médicaments peuvent être prescrits pour réduire les symptômes du TDAH. Les psychostimulants, comme le méthylphénidate (Ritaline®), sont les plus couramment utilisés. Ils agissent en augmentant la disponibilité des neurotransmetteurs impliqués dans la régulation de l’attention et des émotions.
enfant et TDAH - maman avec enfant

Les différents types de TDAH et leurs principales caractéristiques

Type de TDAHPrincipales caractéristiques
TDAH inattentif– Difficultés de concentration
– Distraction fréquente
– Oubli des consignes
TDAH hyperactif-impulsif– Agitation motrice
– Impatience
– Difficultés à attendre son tour
TDAH combiné– Symptômes d’inattention
– Symptômes d’hyperactivité et d’impulsivité

En résumé, le TDAH est un trouble complexe qui nécessite une prise en charge adaptée et un accompagnement personnalisé. En mettant en place des stratégies éducatives et en favorisant le bien-être de l’enfant, il est possible de l’aider à surmonter ses difficultés et s’épanouir. Le soutien de la famille et des professionnels de santé est essentiel pour permettre à l’enfant de développer ses compétences et de s’intégrer harmonieusement dans son environnement scolaire et social.

À lire aussi :  L'accompagnement des devoirs à la maison : Le rôle essentiel des parents

Laisser un commentaire